La graphothérapie est à l’écriture ce que l’orthophonie est à la parole

La graphothérapie est la rééducation de l'écriture.

C'est à dire le traitement de la dysgraphie chez l'enfant, l'adolescent ou l'adulte. La dysgraphie étant un trouble, une difficulté dans l'acte d'écrire, la graphothérapie a donc pour objectif d'aider le patient à avoir une écriture lisible, rapide (en fonction de son âge), sans douleur ni fatigue.

QUAND CONSULTER?

Les symptômes qui peuvent vous alerter

DOULEURS

Votre enfant se plaint de douleur. Il a du mal à écrire longtemps : crispation, manque de tonicité, douleurs des doigts, mains ou poignets, transpiration…

ÉCRITURE ILLISIBLE

Ses cahiers sont raturés, sales, la forme des lettres n’est pas respectée, le geste est précipité. Votre enfant n’arrive pas à relire ses leçons et donc à les apprendre correctement. Son enseignant a du mal à corriger son travail.

MAUVAISE TENUE DU STYLO

Une mauvaise posture du corps, de la main, de doigts…  entraîne une utilisation inadéquate du crayon et ne permet pas la précision du geste.
Plus l’enfant va évoluer dans son parcours scolaire, plus il sera difficile pour lui de tenir le rythme d’écriture demandé.

LENTEUR

L’écriture peut être très appliquée et les lettres très précises. Mais cette qualité apparente s’effectue au prix d’un effort intense pour l’enfant qui ne lui permet pas de suivre le rythme demandé en classe.
Ses leçons ne sont pas intégralement copiées, les exercices ne sont pas terminés, l’écriture n’est pas automatisée.

STRESS

Votre enfant fait un blocage par rapport à l’écriture. Il a du mal à se concentrer. Il est nerveux, anxieux, stressé, son état dépressif, il a des difficulté à maîtriser ses pulsions…

MAUVAISE ORGANISATION

L’espace de la page est très mal géré, la dimension des lettres n’est pas respectée, la tenue de ligne est hasardeuse.
L’ensemble paraît brouillon et manque de clarté, ce qui rend la relecture et la correction également difficile.

Mon enfant peut-il, seul, modifier sa tenue de crayon?

Non, un enfant ne pourra pas modifier sa tenue de crayon sans être accompagné par un professionnel, un professeur qui saura ce sur quoi travailler pour réaliser ce changement.
Une mauvaise tenue de crayon résulte d’une difficulté (au niveau motricité globale, motricité fine, stress….) dont il faut déterminer la ou les causes pour y pallier.

L'écriture de mon enfant peut-elle s'améliorer en grandissant?

Elle va commencer à se personnaliser avec l’entrée au collège.
En revanche, si les lettres sont mal tracées dès le primaire, il ne pourra pas seul modifier la formation de base telle qu’on lui a enseigné.

Mon enfant est très lent pour écrire. Peut-on penser qu'il va pouvoir, en grandissant, suivre le rythme de la classe?

Si votre enfant a déjà des difficultés à suivre le rythme de la classe, il faut rester vigilant car plus il va grandir plus le rythme et la quantité d’écrits vont augmenter.
Si votre enfant est trop lent, il faut consulter afin de connaitre les causes de cette lenteur et ainsi y remédier rapidement.

Enfant précoce ou à haut potentiel : Rapidité de la pensée, lenteur de l’écrit

Les enfants à haut potentiel rencontrent très souvent des difficultés d’écriture. Sensibles, ils ont beaucoup de mal à accepter le « décalage » qu’ils ressentent entre leur esprit vif, rapide et leur écriture qui n’avance pas comme ils le souhaiteraient, qui ne leur donne pas une image satisfaisante, ce qui les frustre.

L’enfant précoce a un rythme de développement intellectuel supérieur à la moyenne des enfants de son âge tandis que ses développements affectif, relationnel et psychomoteur correspondent aux normes de son âge.
On peut donc trouver un décalage notamment lorsque l’enfant a sauté une classe car certaines étapes d’apprentissage n’auront pu être acquises. Il aura d’autant plus de mal à suivre le rythme et la quantité d’écriture demandé par la classe car le niveau du développement moteur de l’enfant, n’est pas au même niveau que les autres enfants plus âgés.
C’est pourquoi les compétences graphiques se retrouvent parfois en décalage avec le niveau attendu.

Les enfants HP ont aussi parfois un désir de perfection tel, que la différence entre leur production et leur attente peut engendrer de la frustration.

La dysgraphie touche à 70% les enfants précoces notamment car il y a un désintérêt pour les travaux écrits souvent « considérés » comme trop lents ou fastidieux.

 

Et les enfants TDA(H), DYS, atteints d'un syndrome?

Ces enfants rencontrent souvent des problèmes avec l’écriture car écrire nécessite de l’attention, une maîtrise du geste et une automatisation de ce geste.
L’objectif de la rééducation reste la même : redonner confiance à l’enfant et débloquer son geste graphique en l’aidant à développer ses facultés motrices et lui permettre d’écrire.
Il faut automatiser le geste afin que l’enfant puisse se concentrer sur les autres apprentissages sans se soucier de l’écriture.

DÉROULEMENT DE LA RÉÉDUCATION

graphthérapeute oise
  • PRISE DE CONTACT
    Par téléphone ou courriel pour échanger
    sur les difficultés rencontrées.

 

  • L’ENTRETIEN
    Quelques questions pour revenir sur l’histoire de l’enfant
    et sa problématique par rapport à l’écriture.

Avant toute rééducation, en graphothérapie, il est nécessaire d’effectuer un bilan graphomoteur.
Le bilan permet de faire le point sur les possibilités et difficultés de la personne face à l’écriture,
de comprendre et d’en rechercher les causes.
Il comporte:

  • Un entretien approfondi
  • l’observation d'écrits actuels et antérieurs
  • Un test de vitesse
  • L'anamnèse ou l'histoire de l'enfant
  • Des tests de motricité
  • L'observation de la tenue de l'instrument
  • L'observation de la posture
  • L'analyse de l'écriture
  • Calcul de l'âge graphomoteur
enfant précose

LE BILAN

Il permet de comprendre les causes et les difficultés de la personne par rapport à son écriture. Il est également nécessaire et sert de point de départ à la réalisation d’un plan de rééducation adapté à chacun.

La rééducation se déroule en séances hebdomadaires et individuelles de 45 minutes
avec des exercices ludiques adaptés selon l’âge et les difficultés de l’enfant.

Relaxation / Détente
Pression du crayon
Motricité fine
Tenue du stylo
Forme des lettres
Le mouvement
La vitesse
La concentration
Copie / Prise de note

On ne travaille pas sur l’écriture directement (pas question d’écrire une rédaction pendant 45 minutes !) mais en passant par le dessin, par le jeu, les activités manuelles…
On travaille la motricité globale, la motricité fine, on apprend à bien tenir le crayon, à adopter une bonne position corporelle durant l’écriture.

De façon ludique, on vise à relaxer le geste afin d’avoir un juste milieu entre tonicité, souplesse et aisance du geste.
Bref, on tâche de (re)donner à l’enfant du plaisir à écrire!
Pour les plus grands, on apprend également à avoir une bonne technique de recopie, une bonne mémorisation afin d’être efficace dans les exercices de copie. On adapte la vitesse d’écriture.
On travaille également la prise de note si besoin.

Lenteur en écrivant

Chaque enfant est unique !

C’est pourquoi une rééducation de l’écriture est très variable.
Il est difficile de prévoir à l’avance le nombre de séances nécessaires
car l’avancée de la rééducation dépend de nombreux facteurs
notamment de la motivation de l’enfant et de l’application des exercices à la maison.

vous souhaitez plus de renseignements?

Défiler vers le haut