Les réflexes archaïques en lien avec l’écriture

Le réflexe d’agrippement

Le réflexe d’agrippement est le fait que la main de bébé va attraper et tenir  fermement l’objet donné (ou le doigt) et qui va être posé dans sa paume. Quelquefois, l’agrippement du nourrisson est si fort qu’on peut même le soulever.

agrippement

S’il n’est pas correctement intégré ce réflexe peut être source de :
– difficulté à tenir un objet en pince
– tension dans les mains
– difficulté de motricité fine et écriture
– fatigabilité
– tenue du crayon hypotonique
– tenue du stylo avec crispation
– problème de vitesse d’écriture
– mauvaise gestion de la pression sur le crayon
– flexion/suspension du poignet
– écartement excessif du coude lors de l’écriture

Le RTAC

Le Réflexe Tonique Asymétrique du Cou (RTAC) s’observe quand la rotation de la tête d’un côté engendre l’extension du bras et de la jambe de ce même côté et la rétraction du bras et de la jambe opposés.

S’il n’est pas correctement intégré ce réflexe peut être source de :
– difficulté à coordonner l’oeil et la main et donc à contrôler le geste (difficulté à former ses lettres, à fermer certaines lettres, tenir la ligne d’écriture)
– incapacité à croiser la ligne médiane (donc difficulté d’écriture, lecture)
– la main qui vient en soutien de la main scriptrice, tient souvent la tête ou est le long du corps mais ne tient pas la feuille.

Ce sont des enfants :
– souvent assis sur un genou
– la tête posée sur un bras
– qui ont des difficultés à recopier au tableau (oublie des mots, des phrases ou font des fautes)
– maladroits  (qui lorsque l’enfant se retourne va fait tomber un verre, une trousse… à cause de gestes brusques incontrôlés)

Le Moro

bébé va déclencher ce réflexe en réponse à une stimulation désagréable ou d’un bruit. Cela se manifeste par une ouverture soudaine de ses jambes, bras et doigts puis à leur retour dans leur position de départ, ramenés et serrés le long de son corps. Des cris et des pleurs peuvent également se manifester en parallèle, seule forme de communication disponible pour lui à cet âge.

reflexe de moro

S’il n’est pas correctement intégré ce reflexe peut être source de :
– manque de confiance
– difficulté de concentration
– difficulté de compréhension
– intolérance aux bruits

Ce sont des enfants qui peuvent:
– pleurer facilement
– se mettre en colère facilement
– être introvertis
– être fusionnels
– parler haut et fort
– ou au contraire être très timide

Défiler vers le haut