L’importance de la graphothérapie

La Graphothérapie pour regagner confiance

L’écriture est une activité qui fait à la fois appel aux fonctions motrices et aux fonctions psychiques d’une personne. Dans ce sens, une bonne écriture permet de voir qu’une personne est bien stable en lui-même, mais aussi face aux choses de la vie.

Pour un élève, retrouver une bonne écriture permettra de retrouver son dynamisme, de regagner confiance en lui. Pour une personne, la capacité de bien écrire permet de savoir qu’il sait bien structurer ce qu’il a dans la pensée. En quelque sorte, l’écriture de par sa qualité permet de faire ressortir la stabilité de sa psyché. C’est d’ailleurs dans cet esprit que l’on a recours à la graphologie pour établir le profil psychologique d’une personne.

En faisant appel à un graphothérapeute, on essaie d’aider une personne à retrouver une certaine stabilité, à regagner confiance en lui-même. En principe, une personne qui n’a pas entièrement confiance en lui ou qui refoule ses peurs souffre du trouble qu’on essaiera de corriger à travers la graphothérapie.

Améliorer son écriture et son comportement

Pour un enfant de bas âge, la graphothérapie lui permettra d’améliorer à la fois son écriture et son comportement. Il aura plus de facilité à s’exprimer et à se faire entendre à travers son écriture, qui est un miroir de son « moi » profond.

Retrouver pleine confiance en son écriture

Certes, la graphothérapie vise principalement à rééduquer l’écriture d’une personne, mais elle vise aussi la psychologie ou la motricité. En effet, la graphothérapie permettra au patient, qu’il soit un enfant, un adolescent ou un adulte, de retrouver pleine confiance en son écriture.

Avec une écriture plus claire et lisible, il est plus facile de se faire comprendre, mais aussi de s’exprimer, car cela évoque des idées plus posées et plus réfléchies. La rapidité et l’aise dans l’écriture quant à eux sont signe d’une plus grande concentration. Et enfin, l’esthétique berce l’auteur et lui permet de s’apprécier ou d’apprécier l’expression de son moi profond.

Plus à l'aise et moins fatigué

Le côté moteur étant principalement dépendant du côté psychologique, le patient sera plus à l’aise et moins fatigué d’écrire en étant bien dans sa peau et stable psychologiquement. Une nette amélioration de son écriture permettra à l’enfant de gagner une entière confiance en lui, mais aussi une grande productivité et de meilleurs résultats scolaires.

Cela lui permettra par ailleurs de se sentir mieux en milieux scolaires et ainsi pouvoir se développer facilement. Grâce à la graphothérapie, en outre, le patient sera plus à l’aise et aura moins de mal à contrôler son attention. Raison pour laquelle, cette méthode est également utilisée pour traiter les troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité.

Si le geste d’écriture va de la fonction psychique vers la motrice, la graphothérapie va quant à elle dans le sens inverse de sorte à corriger les problèmes psychiques, mais aussi les fonctions motrices.

Source : www.dys-positif.fr

 

 

Défiler vers le haut